Un système informatique extraordinaire

Publié le : 28 septembre 20217 mins de lecture

QXCI et SCIO représentent l’expression technologique la plus avancée existant, aujourd’hui, dans le domaine de la médecine quantique.

Informatisés, portables, non invasifs, ils permettent en quelques minutes une première évaluation pré-diagnostique et l’orientation thérapeutique qui en découle.

En quoi consiste le QXCI ?

Le QXCI (SCIO est son évolution) est un nouveau système électrodiagnostique-thérapeutique informatisé, unique au monde. Il fournit, en un seul examen, des indications précieuses pour comprendre l’histoire du patient, une première évaluation prédiagnostique et l’orientation thérapeutique qui en découle. Le QXCI est un instrument électronique-ordinateur raffiné, puissant et sûr, conçu et développé pour aider les médecins et les spécialistes dans la recherche et le traitement des maladies.

Dans la phase de prédiagnostic, le QXCI applique les découvertes les plus récentes dans le domaine de l’information biologique et de la médecine énergétique. En utilisant un système de communication trivectoriel informatisé accéléré en biofeedback, il est en mesure de communiquer en continu avec l’organisme humain, en exploitant sa vitesse d’interaction exceptionnelle (1/10 000 sec.). Il est ainsi capable d’enregistrer chaque stimulus ou réaction du système biologique (qui fonctionne avec des temps de 1/100) et, immédiatement après, de le rééquilibrer et de le rendre prêt pour une nouvelle mesure.

En envoyant et en enregistrant des informations biophysiques accélérées provenant de plus de 9 000 substances différentes, le système est capable, en trois minutes seulement, de dresser une première carte de la réactivité de l’organisme, d’extrapoler toutes les valeurs anormales et de les corréler avec le système ou l’organe concerné. Ensuite, à l’aide des dizaines de programmes d’interaction présents dans le logiciel, il est possible d’examiner les causes, les effets, les corrélations entre les systèmes, les organes, les appareils et la réponse biologique.

Le QXCI est, également, un instrument thérapeutique, le plus avancé au monde aujourd’hui pour réaliser des thérapies anti-stress, électromagnétiques, radioniques et de biorésonance. Avec ces bases, singulièrement ou avec l’interaction des trois systèmes, il est possible de réaliser des thérapies radioniques, d’harmonisation, d’acupuncture, homéopathiques, homotoxicologiques, bioénergétiques, avec des sarcodes, nosodes, allersodes, antivirus, fleurs de Bach, auto hypnose.

Les thérapies sont guidées par un puissant système mathématique attaché au logiciel, qui concentre en temps réel chaque besoin et chaque variante thérapeutique nécessaire à ce moment et pour cette circonstance. Dans la phase homéopathique et homotoxicologique, il suggère automatiquement l’optimisation du remède choisi.

Comment cela fonctionne ?

QXCI fonctionne en biofeedback avec connexion cybernétique trivectorielle, en utilisant jusqu’à 16 paramètres électriques simultanément. Unique au monde, dans le domaine du diagnostic, il peut tester en quelques minutes la réaction d’un organisme au stimulus de plus de 9000 substances différentes, en détectant les pathologies suspectées, cachées ou émergentes.

La précision et la fiabilité de la mesure des paramètres électrophysiologiques représentent la force du système : le QXCI est le résultat de vingt ans de recherches menées dans le domaine de la médecine bioénergétique, de la biophysique et de la physique quantique, ainsi que de la réflexologie différenciée et de systèmes de calcul mathématique sophistiqués.

Les fréquences de résonance du trivecteur de diverses substances sont comparées aux fréquences de résonance du trivecteur du patient. Le résultat est la meilleure analyse possible dans le domaine de la médecine bioénergétique : en moins de trois minutes, le QXCI fournit la réponse au stimulus de plus de 8 000 éléments et aide le médecin à effectuer une analyse détaillée.

L’équipement SCIO est l’évolution du QXCI

Il est basé sur les mêmes principes et agit de la même manière. En fait, l’interface du QXCI fonctionne comme s’il s’agissait d’un filtre informatique, d’un régénérateur de signal et d’un analyseur de fréquence. On dit cela pour s’exprimer de manière simple, car en réalité l’interaction n’est pas seulement fréquentielle, mais représente un complexe d’actions et de réactions de nature quantique, mesurées avec des systèmes analogiques traduits contextuellement en numérique (alphanumérique, d’interprétation plus facile).

Jusqu’à présent, le signal était généré par un logiciel qui interagissait avec un système d’exploitation (Windows 2000, XP, XP Professional) intégré à l’ordinateur. Cela signifie que la grande variété des composants matériels, ainsi que la grande vitesse d’interaction du système d’exploitation avec les logiciels, ont occasionnellement causé des problèmes de communication ou des blocages. Le SCIO surmonte cet obstacle car il possède son propre processeur intégré à l’interface. Cela donne deux grands avantages : une stabilité et une précision absolues du logiciel et un ordinateur libre pouvant être utilisé pour plusieurs applications en même temps, par exemple pour faire des analyses, rédiger des rapports.

Le taux de dialogue actuel du QXCI est de 55 bits par millième de seconde. Le SCIO fonctionne à 120 bits par millième de seconde, ce qui double la quantité d’informations échangées et augmente considérablement la précision du test et du traitement. Le SCIO intègre un très grand nombre de parties du corps en 3 dimensions, développées par une équipe de spécialistes, que le patient peut voir sur l’écran de son ordinateur (et, à l’avenir, via la télévision numérique). Les images 3D sont en couleur et représentent des processus tels que la dégénérescence, l’intoxication, l’infection, etc.

Le nouveau système, baptisé « Médical Transformer », pourra intégrer une interface USB à la place des ports parallèles en voie de disparition, et pourra connecter les patients par infrarouge, éliminant ainsi les bandeaux (pensez à l’avantage avec les clients nerveux ou les enfants). Le système est actuellement en cours de test.

Plan du site